Qualité

LA POLITIQUE QUALITÉ DU CENTRE HOSPITALIER

L’établissement doit vous assurer une sécurité dans les prestations qu’il vous délivre soins, lutte contre les infections nosocomiales et mise en œuvre des vigilances. Le Centre Hospitalier de Chaumont en Vexin s’est engagé dans une démarche d’amélioration de la qualité de votre prise en charge. L’établissement est soumis à une certification régulière par la Haute Autorité de Santé. Des indicateurs nationaux portant sur la qualité et la sécurité des soins ainsi que sur l’hygiène permettent de rendre compte de l’efficience de l’établissement. Pour le calcul de certains indicateurs, les données présentes dans votre dossier patient peuvent être utilisées de façon anonyme.

Les résultats, ainsi que des informations sur l’évaluation de la qualité des prestations du Centre Hospitalier, sont consultables sur le site internet www.scopesante.fr et sur le site internet de l’établissement.

Notre politique qualité actualisée en 2022.

Le Centre Hospitalier a pour mission d’identifier, d’étudier, et de prévenir des risques potentiels pour ses patients, ses professionnels, et l’ensemble des personnes intervenant dans l’établissement. Cette organisation implique la mise en œuvre d’actions qui portent sur l’hygiène et la sécurité.

L’établissement dispose d’un Comité de Lutte contre les Infections Associées aux Soins (CLIAS) chargé d’organiser les actions concernant l’hygiène. Les médecins et le personnel soignant vous informeront des précautions à prendre si nécessaire. Le CHBJ conduit des actions de prévention, de formation et d’information pour la mise en œuvre des bonnes pratiques d’hygiène hospitalière. Il procède à des audits réguliers de ces actions.

Les solutions hydro-alcooliques sont à votre disposition dans différents lieux de l’établissement, permettant ainsi une désinfection rapide et efficace des mains.

A votre arrivée dans l’unité de soins, excepté dans le service USLD étant un lieu de vie, un bracelet d’identification vous sera proposé.

Il comporte uniquement les informations liées à votre identification et à votre unité d’hospitalisa-ion. Il permet à l’ensemble des professionnels participant à votre prise en charge, de s’assurer de votre identité tout au long de votre séjour, et plus particulièrement avant la réalisation d’un examen (en imagerie par exemple) ou d’une intervention hors de votre unité d’accueil.

Ne soyez pas étonné(e) d’être régulièrement interrogé(e) sur votre identité, cela fait partie de la vigilance demandée aux professionnels au cours de votre prise en charge.

Vous avez naturellement la possibilité de refuser le port de ce bracelet en informant le personnel soignant du service qui vous le propose. Ce refus sera consigné dans votre dossier médical.

Votre identité, c’est votre sécurité !

Pour une prise en charge médicale optimale, les soignants ont besoin de l’ensemble des informations concernant votre traitement médicamenteux tel qu’il était avant votre hospitalisation. Il leur faut établir sa composition de façon complète. Vous êtes donc invité à ramener vos dernières ordonnances et les médicaments (traitement personnel) que vous prenez actuellement.

Dans la mesure du possible vous rencontrerez un pharmacien qui évaluera votre observance à vos traitements. Il établira avec vous la composition de votre traitement en lien avec votre pharmacien d’officine, vos proches voir votre médecin traitant. Signalez-lui les médicaments que vous preniez à votre domicile y compris les collyres, les tisanes, les médicaments homéopathiques..

Pendant la durée d’hospitalisation, ne prenez pas de médicament en dehors de ceux qui vous seront donnés par le personnel infirmier.

Pour votre sécurité et une meilleure prise en charge, nous effectuerons une vérification de l’adéquation de votre traitement à votre état de santé.

 

En résumé

  • Ramenez les médicaments que vous prenez et vos dernières ordonnances.
  • Le pharmacien de l’établissement viendra vous voir, dans la mesure de ses disponibilités.
  • Pendant votre séjour, ne prenez pas de médi- cament autre que ceux donnés par le personnel
  • A votre sortie, vos médicaments vous seront restitués après élimination de ceux qui ne sont plus appropriés à votre état de santé.

Le Centre Hospitalier Bertinot Juel est engagé dans la promotion de la bientraitance à tous les niveaux de votre prise en charge. Les professionnels sont régulièrement formés pour mettre en œuvre cet engagement.

La bientraitance fait l’objet de recommandations de bonnes pratiques professionnelles définies par la Haute Autorité de santé (HAS).

Des professionnels formés aux soins palliatifs ont différentes missions

  • accompagner les patients atteints de maladie grave ou en fin de vie ;
  • assurer le soutien aux familles, des équipes soignantes, le suivi de deuil ;
  • former aux soins palliatifs, diffuser la démarche

A la demande de l’établissement, l’équipe mobile de soins palliatifs du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) intervient auprès des patients?

Conscient des impacts des activités sur l’environnement, le Centre Hospitalier s’engage dans une politique de développement durable prenant en compte la dimension environnementale, économique et sociale. L’établissement a engagé des actions dans les domaines suivants désignation d’un référent de développement durable, gestion des déchets, gestion optimisée des flux « eau » et « énergie ».

La lutte contre la douleur

Les équipes soignantes s’engagent à prendre en charge votre douleur.

Vous seul pouvez la décrire. Si vous le souhaitez, nous vous invitons à consulter la fiche en annexe et à en parler avec l’équipe soignante. Un Comité de Lutte contre la Douleur (C.L.U.D.) est chargé de promouvoir, coordonner et faciliter la mise en place des protocoles de lutte contre la douleur au sein de l’établissement.

SÉCURITÉ INCENDIE

En cas de départ de feu, alertez immédiatement le personnel soignant et suivez ses instructions.

GARDEZ VOTRE SANG-FROID.
N’empêchez pas la fermeture des portes coupe-feu et gardez les fenêtres fermées.
N’utilisez pas les ascenseurs.

Les consignes d’évacuation des lieux, en cas d’incendie, sont affichées dans les lieux communs.